POÈME DU XVIème SIÈCLE : TI-LORAH DANLIBABA

Encore une facétie de notre ami La Chouette.

Un moment de détente ne fera pas de mal!

Composé par le Sultan visionnaire de Constantinople :

( A lire à haute voix en roulant les «r» )

( et en respectant scrupuleusement la phonétique )

 

FRANCE CHTI VEUX !

 

Oun mal qué chti dis qui fait por,

Oun  mal qué François, bon actor,

Fi croir pour sé sauver dé caca

Où sé dé pieds y plonz bien déjà !

Alors, i dit à son prémier soultan

Dé crier avec li tambour battant

Qué danzéreux très danzéreux il est li Front

Parcé qu’avec ses grands zidées fou dé nation

C’est arrêt allocations i invasions

Di zimigrés qui va sé trouver couillons,

Et ça pas bon à loui pour li foutour zélections,

Mais si nous rentrer France, bon à nous pour li pognon !

Li gens vont croir qué la France l’est racist ;

Céla pas zênant pour nous Islamists.

Ci mieux même di fir croir à la pest

Dé la guerre civil, comme ça nous rest

Bien à l’abri di satané Front.

Il a aussi joué li clairon

Pour appiler li partis énnemis

Combattre li DAECH di son pays,

Qui pour loui cé li Front

Pou nous çà l’est très bon,

Comme ça li DAECH dé chez nous

Pé calmément s’infiltrer partout…

 

Jé ni sais pas si li Front il est ou n’est pas bon

Pou conduire et méner commi faut cé nation ?

Mais li François qui commande

L’est pour nous un bon Hollande.

I dit li danger à cet endroit

Alors qué d’ailleurs vient lé vrai froid.

Li veut pourtant fair dé son mieux

Mais lé caca l’est dans ses yeux !

Liberté, égalité, fraternité, répoublicité

Tout çà c’est wallou pou nous et sans li moindre validité.

Li seul chose qui inquièt dépuis longtemps à nous

C’est ploutôt ces roumis qui nous rend des fois fous.

Y paraît qué prier c’est leur kalachnikov

Oun chouga sèlément pé sortirr sain i sauf

Di miracles produits avec li Dieu complice.

Li met aussi sa mère là dédans comme actrice.

Lé bataille dé Lipante, c’était nous li plus forts,

Mais à coz dé cit arm i foutu nous déhors.

Li faut donc qué la France soit lé pays d’Allah

Et qué tous les Chrétiens nous les chasser dé là !

Li laïcité, céla va nous aider

Avé les gouvernants qui nous fait li yeux doux

Et qui sans lé savoir notré cauz eux plaider,

Et toi France ti séras bientôt à nos zénoux…

 

La chouette